Alerte enlèvement IBODE !

 

Disparition des IBODE, du Bloc opératoire de l’Hôpital Saint Louis, Paris, AP-AHP, du documentaire sur la problématique du Burn-out.

L’équipe administrative de  Corporation IBODE tient à réagir immédiatement au reportage diffusé le 03/10/2017 à 20h55 sur Arte.

La problématique de la qualité de vie au travail dans les établissements de France, notamment au bloc opératoire, a encore été mis en avant dans ce reportage et dénoncé par son réalisateur, à juste titre.

Les difficultés rencontrées au quotidien par les équipes médicales et paramédicales sont de plus en plus étalées et révélées médiatiquement. Nous ne devons surtout pas nous habituer à cette problématique qui use les soignants, en particulier les IBODE, dans leur travail au quotidien. Nous devons continuer à les dénoncer et défendre notre corps de métier pour enfin réussir à nous faire entendre.

Le groupe Corporation IBODE a un sentiment de déception et d’inachevé à la vue de l’émission de ce soir. Aucun membre de l’équipe paramédicale du bloc opératoire de l’Hôpital Saint Louis, à Paris, ne s’est exprimé sur le sujet. Aucun IBODE n’a pu livrer au grand public les problématiques et difficultés à surmonter dans son exercice au quotidien. Nous ne dénigrons pas les plaintes exprimées par le corps médical, au contraire nous les soutenons, mais vue de l’extérieur nous pouvons être amené à nous poser la question du caractère ciblé et privilégié de ce reportage.

Continuons à rester unis et soudé face aux problématiques récurrentes. Des changements organisationnels sont à venir dans les prochains mois dans les blocs opératoires et notre spécialisation IBODE va évoluer. A nous de défendre et faire valoir nos avancées avec l’aide de nos Associations UNAIBODE, AEEIBO, de notre syndicat professionnel le SNIBO et de l’Ordre National des Infirmiers.

Confraternellement,

Corporation IBODE

Venez débattre de ce sujet et de nombreux autres sur notre groupe Facebook et Twitter.

 

2 Comments

  1. Dommage, mais tous savent que dans le ventre hospitalier, la catégorie infirmière, aide-soignante… n’existe pas!
    D’ailleurs, combien de poste doivent encore être supprimés!?!
    La fatigue, le burn out c’est quoi pour ces catégories à vocation?
    Ces personnels sont tellement épuisés qu’ils ne sont plus en état d’exprimer ne serait-ce qu’une once de colère.
    Indifférence ou mépris général?

Laisser un commentaire