Brigitte Ludwig, Présidente de l’UNAIBODE, s’exprime suite au report du 1B de notre décret

Suite au communiqué de presse de l’UNAIBODE sur le report de l’article 1B) de notre décret portant sur les actes exclusifs, Brigitte Ludwig la présidente de l’association nous apporte des éclaircissements importantes et souhaités par toute la profession.

Depuis notre communication du 8 décembre dernier relative au souhait de la DGOS de reporter de 18 mois l’application du 1 b (je rappelle que le reste des actes exclusifs est déjà en vigueur depuis le 30 janvier 2015 et le restera), je reçois des messages de colère et d’incompréhension de certains Ibode. Aussi, il est important pour moi de m’adresser à vous et vous dire combien je comprends vos sentiments. Certains même se sentent trahis ! Pire, ils se sentent trahis de l’intérieur !
Ne croyez surtout pas que telle est la volonté de l’Unaibode, et encore moins que telle est ma volonté. Sachez que nous nous battons au quotidien pour les Ibode et notamment pour que puissent être enfin appliqués les actes exclusifs dans leur intégralité. Evidemment ces combats sont menés sur la scène juridique et politique, des décisions amènent à des contre décisions et bien évidemment c’est très long.
Depuis 2015, et surtout depuis décembre 2016, date du report au 1er janvier 2018 du 1 b par le Conseil d’Etat, l’Unaibode n’a de cesse de signaler l’impossibilité en termes d’effectifs de cette application. Nous avons sollicité à de très nombreuses reprises la DGOS, le Ministère pour tirer la sonnette d’alarme et avec l’objectif de trouver des solutions. Nous avons soumis des propositions…
Aujourd’hui et à quelques jours de la date butoir, la DGOS propose un report de 18 mois. Alors évidemment ces 18 mois ne suffiront pas, vous le savez bien et nous le savons. Mais ils nous permettront, soyez-en certain de mettre en place ce 1b et de tendre, à terme, vers l’exclusivité Ibode dans les blocs. En tous les cas, j’en suis convaincue.
Ne vous méprenez pas sur nos convictions et ne vous méprenez pas sur mes convictions. Les actes exclusifs sont le combat de mon mandat, alors pensez-vous un seul instant que je puisse trahir cette volonté qui m’anime, trahir ce combat ou encore trahir les Ibode ?
Demain, mercredi 13 décembre, encore nous serons au Ministère où nous porterons nos idées et exprimerons notre incompréhension.
Brigitte Ludwig
Présidente de l’Unaibode

Pour nous le débat est ouvert, c’est toute notre profession qui doit se battre pour le futur de notre métier et le Bloc de demain. De nombreuses questions sont apparues ces derniers jours, notre facebook en est la preuve irréfutable. Les IBODE veulent avancer, les IBODE veulent savoir. Tout le monde ne peut-être dans les associations cela n’empêche pas le droit à l’information.
Merci à Brigitte de s’exprimer, nous n’oublions pas que tout cela n’est pas facile et qu’elle est une IBODE avant tout.

Source: http://www.unaibode.fr/spip.php?article2006 

Corporation IBODE

3 Comments

  1. Bonjour
    D’apres L’avocate qui nous a fait cours ces derniers jours, il semblerait que ce report ne soit pas encore validé par le conseil d’etat et donc pas encore applicable même si le HCPP a donné un avis favorable.
    Qu’en pensez-vous ?
    Merci d’avance pour votre reponse.

Laisser un commentaire