Burning-Out le film : Réponse au message sur le réseau social Facebook

Mail reçu le 05/10/2017 à 16h31

Corporation IBODE a reçu la réponse au message concernant sa prise de position après la diffusion du film. Nous tenons à remercier Madame SONCK Claire, Assistante de Production, de la  Société AT-production et le réalisateur Monsieur LE MAIRE Jérôme pour l’intérêt porté à notre message.

Dans sa réponse, Monsieur LE MAIRE se dit désolé et compréhensif face au malaise engendré par le manque de représentation de la profession IBODE dans son film. Il présente ses excuses aux professionnels qui se sont sentis oubliés ou trop peu représentés. Il explique cela par les contraintes que nécessitent la réalisation d’un film documentaire tels que : « tenir un propos et rester sur un topic, raconter une histoire, avoir un point de vue singulier, respecter une juste chronologie… »

Il nous explique qu’il voulait, au départ, prendre en compte tous les professionnels du bloc opératoire dans la problématique du Burnout. Cependant, au montage final, les séquences filmées avec les IBODE (entre autres ) ne correspondaient pas au « ton » choisi du documentaire. Il a été contraint de faire un choix préférant préserver l’idéologie du sujet traité et l’absence manifeste de notre corps de métier.

Monsieur LE MAIRE finit son message en présentant  à nouveau ses excuses à tous les professionnels qui se sont sentis touchés par le film documentaire.

Corporation IBODE tient à remercier monsieur LE MAIRE pour la rapidité de sa réponse, sa sincérité et ses excuses qu’il nous adresse. Il était important pour nous de faire entendre et comprendre notre positionnement face à une problématique concernant, également, notre profession sans dénigrer ou occulter nos collaborateurs Chirurgiens et Anesthésistes, bien au contraire.

Nous tenons à répéter que nous nous associons à la souffrance des Chirurgiens, Anesthésistes, IADE, IDE de bloc opératoire et Aides-Soignants avec lesquels nous collaborons au quotidien.

Confraternellement,

Corporation IBODE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire