Nul n’est censé ignorer la loi : les établissements de santé ont obligation de former les infirmiers exerçant au bloc opératoire et de mettre en oeuvre les actes exclusifs Ibode.


 » A défaut l’existence d’un personnel non formé affecté à des taches spécifiques le placerait sous le risque d’une procédure pénale ou ordinale pour exercice illégal de la profession IBODE; l’établissement se rendrait alors lui coupable de complicité d’exercice illégal de la profession IBODE. »


  • Maître LECA Olivier, Avocat au barreau de PARIS, Spécialisé dans les responsabilités des professionnels de santé.

 

Confraternellement

 

Corporation-ibode

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire