Report de 18 mois, réalité ou Illusion ?

Bonjour à tous,

Je souhaite revenir sur le communiqué du SNIBO, le dernier, celui à l’allure d’un tract avec la police d’écriture réglé à 30, en date du 08 décembre et écrit en réponse à notre article « Report de l’article 1b) du décret des actes exclusifs IBODE, oui mais !!! »

Si mon rôle premier est celui de modérateur et ensuite celui d’essayer d’alimenter notre site d’articles diversifiés, je n’en suis pas moins une personne animée par des valeurs et des convictions.

Aussi, nous aimerions relayer ici, la parole de nombreux IBODE, cadre IBODE ou faisant fonction cadre IBODE, les IBO, les formatrices en école d’IBO, les professionnels qui se sont exprimés via FB mais aussi ceux que nous côtoyons dans nos blocs respectifs, les élèves d’écoles d’IBO, les IBO en VAE et en réflexion de la faire et enfin celles et ceux qui nous écrivent en MP. J’espère n’oublier personne.

Nous sommes tous conscients que la date butoir du 1er janvier 2018 était illusoire, nous sommes sur le terrain pour savoir combien il est difficile de recruter et de fidéliser le personnel au bloc opératoire, cette histoire date de 20 ans.
Il nous semble également illusoire de pouvoir le faire en 18 mois. Peut être aurez-vous des réponses à notre interrogation ?

Nous observons que le parcours est mixte pour obtenir le DEIBO, pourquoi pas, le but final est d’augmenter le nombre d’IBODE et à moindre frais par la VAE dans ce contexte où le monde de la santé est mis à mal par des restrictions budgétaires drastiques. Nous le vivons et voyons ces dégradations par les fermetures de maternité de proximité, les regroupements et fusions d’établissements de soins qui entraînent les soignants à faire toujours plus avec beaucoup moins. Nous savons également que le budget de la masse salariale est le plus important et que celui ci est visé en première intention depuis plusieurs années.

Pourtant, nous n’attendons pas de vous ce que nous avons ressenti comme un « recadrement » par ce texte laconique et ne répondant pas à nos attentes (une attitude quelque peu cavalière pour un syndicat) mais un soutien de votre part par une reconnaissance de notre diplôme par une augmentation salariale et diplomante au grade de master. Nous pensons que la profession a donné beaucoup, elle continue à donner beaucoup sans avoir le retour mérité pour continuer à œuvrer au sein de nos blocs opératoires dans une ambiance apaisée.

Catherine Péna

Corporation IBODE


la publication en réference du SNIBO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire