Report de le l’article 1b) du décret des actes exclusifs IBODE, oui mais!!

Le 8 decembre 2017, l’UNAIBODE et l’AEEIBO ont fait un communiqué pour annoncer le report du décret (n° 2015-74 du 27 janvier 2015 ) Par conséquent, les IDE pourront continuer à effectuer les actes 1B de ce dit décret ( l’aide à l’hémostase, à l’exposition et à l’aspiration), mais les IDE ne peuvent effectuer installation chirurgicale du patient, poser les drains sus-aponevrotiques, et réaliser la fermeture en conformité avec le précédent report de cette alinéa. Et pourtant…. c’est bien là le coeur de notre métier IBODE, dans la prise en charge globale des patients. Notre métier ne se limite pas à l’instrumentation et/ou l’aide opératoire. Il intéressé également l’organisation, l’hygiène, la stérilisation, etc… dans un but de prise en soins holistique du patient, et en garantissant sa sécurité.

Voici le communiqué officiel de l’UNAIBODE et de l’AEEIBO

Si le report semblait acquis depuis quelques jours (cf discussion sur notre facebook), la porte ouverte à d’autres renvois du décret, élément sous entendu au dernier paragraphe du communiqué, est ce qui nous a réellement interpellé « les 18 mois de report soient mis à profit pour étudier la faisabilité de l’application de ce texte dans son intégralité et de décider, si besoin, des mesures transitoires réalistes et adaptées à la situation des différents acteurs du secteur »

nous souhaiterions que le mot « report » soit banni des communiqués: il est temps de ne plus céder, nous aimons notre métier mais cela ne suffit pas, ne suffit plus. Les Infirmiers de Bloc sont des professionnels à qui l’on demande beaucoup, mais à qui on donne peu finalement.

Faut-il s’attendre à des mesures transitoires ? cela veut dire quoi ?

S’adapter à la situation des différents acteurs du secteur : faut-il tendre la main aux directions qui ont si peu formé de personnel? Rappelons alors la circulaire de 1998, il y a 20 ans, celle-ci fixait le cap de la formation des infirmiers travaillant au bloc opératoire.

Quant aux chirurgiens? Prennent-ils ce chemin avec nous?

Autant de questions que nos représentants vont devoir éclaircir. Notons que tous les professionnels IBODE ne sont pas membres des associations, mais sont des professionnels actifs et responsables. Ils attendent et ont besoin de réponses claires et précises sur le futur de cette profession en mutation.

Etant donné la réingénierie des études IBODE en cours, couplée aux actes exclusifs dont L’IBODE a l’exclusivité de compétente, nous espérons que les 18 mois servent aussi à revoir les grilles indiciaires des IBODE qui méritent tout autant que nos amis IADE d’être reconnus et respectés.

Vous pouvez télécharger le communiqué au format PDF en suivant ce lien 

Extrait de la circulaire de 1998 « Aussi, je vous demande de vous assurer que les nouvelles affectations d’infirmiers diplômés
d’Etat non spécialisés dans les blocs des établissements de santé soient accompagnées d’un
plan de formation qui inscrira, au plus tard dans les trois ans suivant les affectations, la
nécessité de faire bénéficier les agents de la promotion professionnelle en vue d’obtenir le
diplôme d’Etat d’infirmier de bloc opératoire. »

1 Comment

  1. bonjour
    je ne trouve pas de decret officiel sur legifrance stipulant le report. est ce que le report a deja été voté ? pouvez vous me le faire parvenir
    merci cdlt

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Report de 18 mois, réalité ou Illusion ? | Corporation des Infirmiers de Bloc Opératoire Diplômés d'Etat (IBODE)
  2. Brigitte Ludwig, UNAIBODE, s’exprime suite au report du 1B de notre décret | Corporation des Infirmiers de Bloc Opératoire Diplômés d'Etat (IBODE)

Laisser un commentaire